Surface aux mille visages

Les larges plans de métal lisse ont rarement capté mon attention. Je préfère de loin ajouter de la texture au métal afin de faire ressortir ses diverses qualités à la surface.

Ma collection sculptée est née sous la combinaison des hiéroglyphes égyptiens, de l’art autochtone et des tendances contemporaines. Dans les zones encastrées, j’aime une finition mate, et parfaitement polie sur les surfaces. Les pièces se fondent en une collection tout en étant individuellement audacieuses.

Ma collection réticulée a vu le jour lorsque j’ai exploré cette technique avec des pièces en argent – un niveau sous la catégorie de l’argent sterling. À l’aide d’une fine torche, j’étais capable de « dessiner », et ce, des heures durant. Ces pièces se sont transformées en motifs réticulés, qui pouvaient désormais être utilisés sur une multitude d’autres pièces. Le reflet du jeu de lumière sur les textures mates et parfaitement polies crée une surface riche.

Marteler le métal est un art ancien. Quand on martèle l’or, on joue à nouveau avec le reflet de la lumière à la surface. J’utilise cette finition sur des styles très modernes – une fois de plus pour attirer le regard à la surface.